Renforcer et développer des femmes chefs de file en matière de changement climatique et GIRE

Les femmes et l'eau sont intrinsèquement liées. La division des tâches par genre fait de la responsabilité des femmes d’assurer, gérer et conserver l'eau pour les besoins des ménages. Une plus grande dépendance des femmes sur les ressources naturelles dans les zones rurales les rend plus vulnérables aux événements climatiques extrêmes. De plus, en considérant l’accès inégal aux ressources, aux processus décisionnels et à la mobilité limitée des femmes, celles-ci sont manifestement vulnérables aux changements climatiques. En outre, notre revue de la littérature démontre une absence considérable de stratégies sensibles aux questions de genre pour remédier les crises environnementales et humanitaires causées par les changements climatiques. Il est bien connu que la prise de décision dans le secteur de l'eau en Asie du Sud est dominée par les hommes à tous les niveaux et qu’il y a une pénurie de femmes professionnelles en gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). On s'attend à ce que l'élaboration des politiques et la mise en œuvre des projets liés à l'eau deviennent plus sensibles au genre si les femmes sont consultées à la plupart des étapes du processus de planification. Nous considérons également important de sensibiliser un groupe plus large, compris d’hommes et de femmes, sur l’importance d’intégrer les considérations comparatives entre les sexes pour la gestion des ressources en eau et des politiques d'adaptation au changement climatique. Dans ce contexte, le projet de bourses d'eau de l'Asie du Sud (SAWA) a créé des professionnels de l'eau interdisciplinaires en Asie du Sud qui sont principalement des femmes formées pour aborder les problèmes de l'eau et du climat scientifiquement par des lentilles interdisciplinaires, au-delà des limites de l'État-nation. Les anciens des bourses continues leur engagement en gestion d’eau, en tant que décideurs politiques, académiques et praticiens de l'eau.

Risque climatique

Déplacement de personnes, Santé humaine (générale), Variabilité accrue des rendements de cultures, Érosion côtière, Concentration en dioxyde de carbone, Changements des précipitations, Changements de température, Cyclone/ouragan/typhon, Précipitations extrêmes, Température extrême, Vents extrêmes, Changements de la qualité de l'eau, Changements de la quantité d'eau, Changements de la nappe phréatique, Inondation, Intrusion d'eau salée, Hausse du niveau de la mer, Événements plus extrêmes et fréquents (général)

Type d'option

Comportemental, Économique, Basé sur l'écosystème, Éducationnel, Ingénierie et environnement aménagé, Institutions et gouvernance, Lois et règlements, Services sociaux, Technologique

Pays d'origine

Bangladesh, Népal, Sri Lanka

Public cible

Foyers, Province, comté, région

Niveau d'implantation

L'option a été déterminée et mise en oeuvre, avec une indication qu'elle se poursuivra au-delà du cadre du projet.

Portée institutionnelle / légale

Changement dans les normes ou manières de faire les choses